Kaspersky Endpoint Security 8 for Linux

 
 
 

Quelles sont les nouveautés de Kaspersky Endpoint Security 8 for Linux ?

Retour vers la section "Général"
2011 déc. 22 Article ID: 5739
 
 
 
 
Cette solution concerneKaspersky Endpoint Security 8 for Linux


Les nouveautés les plus importantes de la version 8.0.0.35 sont :

Nouveautés dans la gestion de fonctionnement de Kaspersky Endpoint Security 8 for Linux :

  • Nouvelle interface graphique d’utilisateur intégrée dans les milieux graphiques KDE et GNOME qui permet de surveiller l’état du fonctionnement de l’application, de lancer les tâches d’analyse et de mise à jour des bases antivirus ;

  • Support d’administration à distance à l’aide de Kaspersky Administration Kit ;

  • Support d’installation à distance à l’aide de Kaspersky Administration Kit (l’Agent d’administration doit être installé préalablement) ;

  • Administration centralisée du cycle de vie de Kaspersky Endpoint Security et de l’exécution des tâches d’analyse à la demande, de protection en temps réel et de mise à jour des bases de Kaspersky Endpoint Security.

  • Stockage centralisé de paramètres de fonctionnement de Kaspersky Endpoint Security : les paramètres ne sont plus stockés dans des fichiers de configuration au format texte. Les fichiers texte sont utilisés uniquement lors de la sauvegarde et de l’obtention des réglages depuis le répertoire de sauvegarde centralisé des paramètres.


Protection antivirus améliorée :

  • Nouveau noyau Kaspersky Endpoint Security ;

  • Le programme inclut désormais un analyseur heuristique ;

  • Prise en charge de la réparation d’archives.


Configuration améliorée de la protection antivirus :

  • Il est possible de spécifier plusieurs zones d’analyse pour une seule tâche.

  • Les paramètres d’analyse peuvent être configurés séparément pour chaque zone.

  • La zone d’analyse peut être spécifiée :

    • Par le chemin d’accès complet dans le système de fichiers ;
    • Par le nom du dispositif ;
    • Par le type d’accès réseau (Shared, Mounted) ;
    • Par le protocole de l’accès réseau (SMB / CIFS, NFS) ;
    • Par le nom de la ressource réseau (SAMBA share name, NFS shared folder).


  • Lors de la spécification de la zone d’analyse, les expressions régulières de type ECMA-262 sont supportées ;
  • Il est possible de configurer plusieurs règles d’exclusion pour une seule zone d’analyse ;
  • En fonction du type de menace détectée, différentes actions peuvent être exécutées sur les objets ;
  • Les fonctionnalités de configuration de la planification de l’exécution / de l’arrêt des tâches ont été étendues.


Configuration étendue de la protection en temps réel :

  • Pour une zone d’analyse, il est possible de configurer la liste des utilisateurs / des groupes, des opérations de fichiers dont les noms sont analysés par la tâche de protection en temps réel ;

  • Il est possible de configurer les intercepteurs d’opérations de fichiers ; les intercepteurs suivants sont disponibles : intercepteur au niveau du noyau, intercepteur SAMBA ou les deux ;

  • Possibilité de configurer l’accès aux ressources SAMBA partagées si Kaspersky Endpoint Security est indisponible.


Les nouvelles possibilités de gestion de la Quarantaine / de la Sauvegarde permettent de :

  • Mettre, manuellement, des objets en quarantaine ;

  • Rechercher des objets mis en quarantaine (suivant les valeurs des propriétés des objets) ;

  • Supprimer des objets trouvés ;

  • Restaurer des objets trouvés ;

  • Analyser à nouveau des objets ;

  • Importer des objets dans la quarantaine / le dossier de sauvegarde depuis l’archive ;

  • Les informations ACL sont sauvegardées dans la quarantaine / le dossier de sauvegarde.


Les fonctionnalités suivantes relatives à la surveillance du fonctionnement de Kaspersky Endpoint Security ont été enrichies :

  • Ajouts des catégories d’information suivantes :
    • Informations générales sur l’application ;non
    • Informations sur la version des bases de Kaspersky Anti-Virus ;
    • Informations sur le statut de la licence ;
    • Informations sur le statut des composants de Kaspersky Anti-Virus ;
    • Informations sur les résultats de l’exécution des tâches ;
    • Informations sur l’état de la quarantaine / du dossier de sauvegarde ;
    • Statistiques des tâches de protection en temps réel et d’analyse à la demande ;
    • Statistiques des tâches de mise à jour ;
    • Etat et statistiques de la quarantaine / du dossier de sauvegarde ;
    • Statistiques de l’activité virale.

  • L’analyse antérieure du fonctionnement de Kaspersky Anti-Virus permettent d’effectuer les opérations suivantes :

    • Collecte, comptage et sauvegarde des statistiques sur le fonctionnement de Kaspersky Anti-Virus ;
    • Affichage des statistiques sur le fonctionnement de Kaspersky Anti-Virus recueillies durant la période de temps spécifiée par l’utilisateur ;
    • Contrôle du fonctionnement de Kaspersky Anti-Virus : création / lancement / arrêt des tâches, modification des paramètres de fonctionnement du logiciel, actions de l’utilisateur sur les objets mis en quarantaine / dans la sauvegarde, etc. ;


  • Moyens de création de rapports sur le fonctionnement de Kaspersky Anti-Virus à partir des statistiques recueillies, des moyens d’exportation des rapports (les formats HTML, CSV, PDF et XLS sont supportés).

  • Surveillance de l’activité de Kaspersky Anti-Virus et de l’activité virale. Les informations se trouvent dans le répertoire de sauvegarde centralisé des évènements de Kaspersky Anti-Virus. Kaspersky Anti-Virus dispose de ses propres moyens de recherche, d’affichage et d’analyse des données concernant son fonctionnement, ainsi que la possibilité de suppression et de rotation de fichiers contenant les informations du répertoire de sauvegarde des événements.
 
 
 
 
Cette solution a-t-elle répondu à votre question ?
Oui Non