Installation des plug-ins d'administration de Kaspersky Security et du Serveur d'intégration

Vous pouvez installer les plug-ins d'administration de Kaspersky Security, Serveur d'intégration et Console du Serveur d'intégration d'une des méthodes suivantes :

L'installation des plug-ins d'administration de Kaspersky Security, Serveur d'intégration et Console du Serveur d'intégration doit s'effectuer sous le compte qui fait partie du groupe d'administrateurs locaux.

L'installation requiert au mois 4 Go d'espace disponible sur le disque où se trouve le dossier %ProgramData%.

Pour installer les plug-ins d'administration Kaspersky Security, Serveur d'intégration et Console du Serveur d'intégration, la plateforme Microsoft.NET Framework version 4.6 ou supérieur est nécessaire. Vous pouvez installer la plateforme Microsoft.NET Framework préalablement ou l'Assistant d'installation des composants de Kaspersky Security vous propose de l'installer automatiquement au cours de l'installation des composants de l'application Kaspersky Security. L'installation requiert un accès Internet. En cas de problèmes lors de l'installation de Microsoft.NET Framework, confirmez que les mises à jour Windows KB2919442 et KB2919355 sont bien installées.

Avant d'installer les plug-ins d'administration Kaspersky Security, Serveur d'intégration et Console du Serveur d'intégration, il est recommandé de fermer la Console d'administration de Kaspersky Security Center.

En fonction de la présence de composants de Kaspersky Security Center sur l'ordinateur, les actions suivantes peuvent avoir lieu après l'installation :

Pour réussir l'installation du Serveur d'intégration, il est nécessaire d'autoriser les connexions via le port qui sera utilisé par les SVM et les Light Agents pour se connecter au Serveur d'intégration. Cette opération s'effectue dans les paramètres de la configuration réseau ou de l'application contrôlant le trafic. Le port utilisé par défaut est le 7271 via le protocole TCP.

L'interaction entre le Serveur d'intégration et la Console du Serveur d'intégration, les SVM, les Light Agents et VMware vCenter Server se déroule via une connexion sécurisée par SSL. Pour éliminer les vulnérabilités du système d'exploitation pour le protocole SSL lors de l'installation, le Serveur d'intégration introduit dans la base de registre système les modifications décrites sur le site de l'assistance technique de Microsoft. Suite à ces modifications, les protocoles et codes cryptographiques suivants sont désactivés :

Au cours de l'installation du Serveur d'intégration, le certificat SSL autosigné du Serveur d'intégration est installé dans la base de registres. Il permet d'établir une connexion protégée avec le Serveur d'intégration et de chiffrer le canal de communication entre les SVM et le Light Agent installé sur les machines virtuelles. Après l'installation du Serveur d'intégration, il est conseillé de remplacer ce certificat autosigné par un certificat plus fiable. La procédure de remplacement du certificat est décrite dans la Base des connaissances.

Si un Serveur d'intégration a été préalablement installé dans votre infrastructure virtuelle et que, lors de sa suppression, vous avez enregistré les données utilisées lors du fonctionnement du Serveur d'intégration, ces données sont automatiquement utilisées lors de la réinstallation d'un Serveur d'intégration.

Dans cette section

Installation en mode interactif à l'aide de l'Assistant

Installation via la ligne de commande

Résultat de l'installation des plug-ins d'administration de Kaspersky Security et du Serveur d'intégration

Haut de page