Comment purger la base de données iSwift dans Kaspersky Security 10.x for Windows Server

 

Kaspersky Security 10.x for Windows Server

 
 
 

Comment purger la base de données iSwift dans Kaspersky Security 10.x for Windows Server

Retour vers la section "Configuration"
Dernière mise à jour : 09 sept. 2020 Article ID : 5028
 
 
 
 

Les informations s'appliquent à :

  • Kaspersky Security 10.1.2 for Windows Server,
  • Kaspersky Security 10.1.1 for Windows Server,
  • Kaspersky Security 10.1.0 for Windows Server.
 
 
 
 

Kaspersky Security for Windows Server utilise la technologie iSwift qui permet de ne pas analyser à nouveau le même fichier, s’il n’a pas été modifié depuis la dernière analyse.

Dans le répertoire système %windir%\system32\driver l'application crée le fichier fidbox.dat contenant des informations sur les objets déjà analysés. Ce fichier contient uniquement les informations actuelles sur les fichiers existant dans le système. si un fichier quelconque est supprimé, Kaspersky Security for Windows Server supprime les informations qui le concerne du fichier fidbox.dat. Plus le nombre de fichiers différents analysés est élevé, plus la taille du fichier fidbox.dat est importante.

Pour purger le fichier fidbox.dat :

  1. Lancez l'invite de commandes.
  2. Exécutez la commande :
  3. KAVSHELL FBRESET

Tenez compte des particularités suivantes de la commande KAVSHELL FBRESET :

  • Lors de la purge du fichier fidbox.dat à l’aide de la commande KAVSHELL FBRESET, la protection n'est pas désactivéed (à la différence de la suppression manuelle du fichier). 
  • Suite à la réinitialisation du fichier fidbox.dat, l'application peut utiliser plus de ressources du serveur parce qu'elle analyse tous les fichiers sollicités pour la première fois après la purge. Après l’analyse l'application enregistre à nouveau les informations sur l’objet analysé dans le fichier fidbox.dat. Lorsque cet objet sera à nouveau sollicité, la technologie iSwift permettra de ne pas l’analyser à nouveau, pour autant qu’il n’ait pas été modifié. 

Si votre système d’exploitation utilise le contrôle des comptes utilisateur (UAC, User Account Control), il faut posséder les autorisations d’administrateur pour pouvoir exécuter la commande KAVSHELL FBRESET.

 
 
 
 
Ces informations vous ont-elles été utiles ?
Oui Non
Merci
 

 
 

Dites-nous ce que nous pouvons faire pour améliorer l'article :

Les commentaires laissés ci-dessous ne sont utilisés qu’à des fins d’amélioration de l’article. Pour obtenir de l’aide avec nos produits, contactez le support technique de Kaspersky.

Envoyer Envoyer

Merci pour vos commentaires !

Vos suggestions nous sont précieuses et nous aideront à améliorer l'article.

Fermer