Performances de Kaspersky Endpoint Security et compatibilité avec d'autres applications

12 janvier 2024

ID 128143

Les performances de Kaspersky Endpoint Security désignent le nombre de types d'objets nuisibles à l'ordinateur qui peuvent être détectés et la consommation en ressources et en énergie de l'ordinateur.

Sélection des types d'objets à détecter

Kaspersky Endpoint Security permet de configurer en souplesse la protection de l'ordinateur et de sélectionner les types d'objets que l'application va détecter durant son fonctionnement. Kaspersky Endpoint Security recherche toujours la présence éventuelle de virus, de vers et de chevaux de Troie dans le système d'exploitation. Vous ne pouvez pas désactiver l'analyse pour ces types d'objets. Ces programmes peuvent infliger des dégâts considérables à l'ordinateur de l'utilisateur. Pour élargir la protection offerte à l'ordinateur, vous pouvez enrichir la liste des types d'objets à détecter en activant le contrôle de l'activité des applications légitimes qui pourraient être utilisées par des individus malintentionnés pour nuire à l'ordinateur ou aux données de l'utilisateur.

Utilisation du mode d'économie d'énergie

Si vous utilisez un ordinateur portable, la consommation électrique qu'entraînent les applications revêt une certaine importance. Bien souvent, les tâches programmées de Kaspersky Endpoint Security sont très gourmandes en ressources. Quand l'ordinateur est alimenté par la batterie, pour économiser la charge vous pouvez utiliser le mode d'économie d'énergie.

Le mode d'économie d'énergie permet de reporter automatiquement l'exécution des tâches qui ont été programmées.

  • Tâche de mise à jour ;
  • Tâche d'analyse complète ;
  • Tâche Analyse des zones critiques ;
  • Tâche d'analyse personnalisée ;
  • Tâche de vérification de l'intégrité.

Cliquez-droit pour ouvrir le menu contextuel de l'application Kaspersky Endpoint Security for Windows et choisissez l'option Propriétés ou cliquez sur le bouton Propriétés situé sous la liste des applications. La tâche de chiffrement reprend dès que l'ordinateur portable est rebranché sur le secteur.

Transfert des ressources de l'ordinateur à d'autres applications

La consommation des ressources de l'ordinateur par Kaspersky Endpoint Security lors de l'analyse de l'ordinateur peut augmenter la charge des sous-systèmes du processeur et du disque dur, ainsi qu'influencer les performances d'autres applications. Pour résoudre les problèmes liés à l'utilisation conjointe d'applications en cas de surcharge du processeur et des sous-systèmes de disque, Kaspersky Endpoint Security peut céder les ressources à d'autres applications.

Application de la technologie de désinfection avancée

Les programmes malveillants actuels peuvent s'introduire au niveau le plus bas du système d'exploitation, ce qui vous prive en pratique de la possibilité de les supprimer. Quand Kaspersky Endpoint Security a détecté une activité malveillante dans le système d'exploitation, il exécute une procédure de désinfection étendue en appliquant la technologie de désinfection avancée. La technologie de désinfection avancée vise à supprimer du système d'exploitation les programmes malveillants qui ont déjà lancé leurs processus dans la mémoire vive et qui empêchent Kaspersky Endpoint Security de les supprimer à l'aide d'autres méthodes. La menace est ainsi neutralisée. Pendant l'exécution de la désinfection de l'infection active, il est déconseillé de lancer de nouveaux processus ou de modifier la base de registre du système d'exploitation. La technologie de désinfection avancée est gourmande en ressource et peut ralentir d'autres applications.

А̀ l'issue de la désinfection de l'infection active sur un ordinateur tournant sous Microsoft Windows pour postes de travail, Kaspersky Endpoint Security demande à l'utilisateur de confirmer le redémarrage de l'ordinateur. Après le redémarrage de l'ordinateur, Kaspersky Endpoint Security supprime les fichiers de l'application malveillante et lance une analyse complète simplifiée de l'ordinateur.

Sous Microsoft Windows pour serveurs, il est impossible de demander à l'utilisateur de confirmer le redémarrage en raison des particularités de la version de Kaspersky Endpoint Security. Le redémarrage non prévu du serveur de fichiers peut entraîner des problèmes liés à l'accès temporairement refusé aux données du serveur de fichiers ou à la perte des données non enregistrées. Il est conseillé de redémarrer le serveur de fichiers strictement selon la planification prévue. Par défaut, la technologie de désinfection avancée pour les serveurs de fichiers est désactivée.

En cas de détection d'une infection active sur un serveur de fichiers, un événement relatif à la nécessité de désinfecter l'infection active est envoyé au Kaspersky Security Center. Pour désinfecter l'infection active sur le serveur, il faut activer la technologie de désinfection avancée pour les serveurs de fichiers et lancer la tâche de groupe Analyse des logiciels malveillants à l'heure qui convient le mieux aux utilisateurs.

Dans cette section

Activation et désactivation du mode d'économie d'énergie

Activation et désactivation du mode de transfert des ressources vers d'autres applications

Pratiques exemplaires pour optimiser les performances de Kaspersky Endpoint Security

Cet article vous a-t-il été utile ?
Que pouvons-nous améliorer ?
Merci de nous faire part de vos commentaires. Vous nous aidez à nous améliorer.
Merci de nous faire part de vos commentaires. Vous nous aidez à nous améliorer.