Kaspersky Security Center

Comparaison de Kaspersky Security Center : basé sur Windows et basé sur Linux

21 mars 2024

ID 211055

Kaspersky propose Kaspersky Security Center en tant que solution sur site pour deux plates-formes : Windows et Linux. Dans la solution Windows, vous installez le Serveur d'administration sur un appareil Windows et la solution Linux dispose de la version du Serveur d'administration conçue pour être installée sur un appareil Linux. Cette aide en ligne contient des informations sur Kaspersky Security Center Windows. Pour obtenir des informations détaillées sur la solution Linux, consultez l'aide en ligne de Kaspersky Security Center Linux.

Le tableau ci-dessous permet de comparer les principales fonctionnalités de Kaspersky Security Center en tant que solution Windows et en tant que solution Linux.

Comparaison des fonctionnalités de Kaspersky Security Center fonctionnant comme une solution basée sur Windows et une solution basée sur Linux

 

Fonctionnalité ou propriété

Kaspersky Security Center 14.2

 

Solution basée sur Windows

Solution basée sur Linux

Emplacement du Serveur d'administration

Sur site

Sur site

Emplacement du système de gestion de base de données (SGBD)

Sur site

Sur site

Système d'exploitation sur lequel installer le Serveur d'administration

Windows

Linux

Type de Console d'administration

Sur site et en ligne

Basé sur le Web

Système d'exploitation sur lequel installer la Console d'administration Web

Windows ou Linux

Linux

Hiérarchie des Serveurs d'administration

Oui.

Oui.

Hiérarchie du groupe d'administration

Oui.

Oui.

Sondage réseau

Oui.

Oui.

(par plages IP uniquement)

Nombre maximum d'appareils administrés

100 000

20 000

Protection des appareils administrés Windows, macOS et Linux

Oui.

Oui.

(protection des appareils Linux et Windows uniquement)

Protection des appareils mobiles

Oui.

Non.

Protection des machines virtuelles

Oui.

Non.

Protection de l'infrastructure Cloud publique

Oui.

Non.

Administration de la sécurité centrée sur l'appareil

Oui.

Oui.

Administration de la sécurité centrée sur l'utilisateur

Oui.

Oui.

Stratégies d'application

Oui.

Oui.

Tâches pour les applications Kaspersky

Oui.

Oui.

Kaspersky Security Network

Oui.

Oui.

Proxy KSN

Oui.

Oui.

Kaspersky Private Security Network

Oui.

Oui.

Déploiement centralisé des clés de licence pour les applications Kaspersky

Oui.

Oui.

Mise à jour automatique des bases antivirus

Oui.

Oui.

Prise en charge des Serveurs d'administration virtuels

Oui.

Oui.

Installation des mises à jour du logiciel tiers et correction des vulnérabilités dans les applications tierces

Oui.

Non.

(en utilisant une tâche d'installation à distance uniquement)

Notifications sur les événements survenus sur les appareils administrés

Oui.

Oui.

Création et gestion des comptes utilisateurs

Oui.

Oui.

Se connecter à la console à l'aide de l'authentification de domaine

Oui.

Non.

Intégration avec les systèmes SIEM

Oui.

Oui.

(en utilisant Syslog uniquement)

Surveillance de l'état des stratégies et des tâches

Oui.

Oui.

Déploiement du cluster de basculement Kaspersky Security Center

Oui.

Oui.

Installation du Serveur d'administration sur un cluster de basculement Windows Server

Oui.

Non.

Utilisation de SNMP pour envoyer les statistiques du Serveur d'administration à des applications tierces

Oui.

Non.

Diagnostic à distance des appareils clients

Oui.

Non.

Connexion à distance au bureau d'un appareil client

Oui.

Non.

Utilisation des révisions des objets

Oui.

Non.

Mise à jour automatique des applications Kaspersky

Oui.

Non.

Déploiement des systèmes d'exploitation sur les appareils clients

Oui.

Non.

Serveur Web pour la publication des paquets d'installation et d'autres fichiers

Oui.

Non.

Consultation et utilisation des alertes détectées par Kaspersky Endpoint Detection and Response Optimum

Oui.

Non.

Utilisation du Serveur d'administration comme serveur WSUS

Oui.

Non.

Intégration avec Kaspersky Managed Detection and Response

Oui.

Non.

Prise en charge du Contrôle évolutif des anomalies

Oui.

Non.

Prise en charge des clusters et des matrices de serveurs dans les groupes d'administration

Oui.

(uniquement dans la Console d'administration basée sur MMC)

Non.

Administration des licences tierces

Oui.

Non.

Cet article vous a-t-il été utile ?
Que pouvons-nous améliorer ?
Merci de nous faire part de vos commentaires. Vous nous aidez à nous améliorer.
Merci de nous faire part de vos commentaires. Vous nous aidez à nous améliorer.