Kaspersky Security Center 14

Serveur d'administration

6 février 2024

ID 3303

Les modules de Kaspersky Security Center permettent d'effectuer l'administration centralisée des applications de Kaspersky installées sur les appareils clients.

Les appareils, sur lesquels le module Serveur d'administration est installé, s'appellent les Serveurs d'administration (ci-après aussi Serveurs). Les Serveurs d'administration doivent être protégés, y compris physiquement contre tout accès non autorisé.

Le Serveur d'administration s'installe sur l'appareil en qualité de service avec la sélection d'attributs suivante :

  • Sous le nom « Serveur d'administration de Kaspersky Security Center »
  • Configuré de manière à démarrer automatiquement au démarrage du système d'exploitation
  • Avec le compte utilisateur LocalSystem ou le compte utilisateur selon la sélection effectuée lors de l'installation du Serveur d'administration

Le Serveur d'administration exécute les fonctions suivantes :

  • Sauvegarde de la structure des groupes d'administration
  • Sauvegarde des informations sur la configuration des appareils clients
  • Administration des stockages des paquets de distribution des applications
  • Installation à distance des applications sur les appareils clients et suppression des applications
  • Mise à jour des bases de données et des modules des applications de Kaspersky
  • Administration des stratégies et des tâches sur les appareils clients
  • Sauvegarde des informations sur les événements survenus sur les appareils clients
  • Formation des rapports sur le fonctionnement des applications de Kaspersky
  • Déploiement de clés de licence sur des appareils clients et stockage d'informations relatives aux clés de licence
  • Envoi des notifications sur l'exécution en cours des tâches (par exemple, des virus détectés sur un appareil client)

Attribution d'un nom aux Serveurs d'administration dans l'interface de l'application

Dans l'interface de la Console d'administration basée sur MMC et de Kaspersky Security Center Web Console, les Serveurs d'administration peuvent avoir les noms suivants :

  • Nom du Serveur d'administration, par exemple : « nom_appareil » ou « Serveur d'administration : nom_appareil ».
  • Adresse IP de l'appareil Serveur d'administration, par exemple : « adresse_IP » ou « Serveur d'administration : adresse_IP ».
  • Les Serveurs d'administration secondaires et les Serveurs d'administration virtuels présentent des noms personnalisés que vous indiquez lorsque vous connectez un Serveur d'administration virtuel ou secondaire au Serveur d'administration principal.
  • Si vous utilisez l'instance de Kaspersky Security Center Web Console installée sur un appareil Linux, l'application affiche les noms des Serveurs d'administration que vous avez indiqués comme étant approuvés dans le fichier de réponse.

Vous pouvez vous connecter au Serveur d'administration à l'aide de la Console d'administration ou de Kaspersky Security Center Web Console.

Voir également :

Principal scénario d'installation

Scénario : déploiement pour une utilisation dans le Cloud

Installation de Kaspersky Security Center

Schémas d'interaction des modules de Kaspersky Security Center et des applications de sécurité : plus d'informations

Cet article vous a-t-il été utile ?
Que pouvons-nous améliorer ?
Merci de nous faire part de vos commentaires. Vous nous aidez à nous améliorer.
Merci de nous faire part de vos commentaires. Vous nous aidez à nous améliorer.