Comparaison de Kaspersky Security Center et de Kaspersky Security Center Cloud Console

5 avril 2024

ID 187522

Vous pouvez utiliser Kaspersky Security Center de l'une des manières suivantes :

  • En tant que solution cloud

    Kaspersky Security Center est installé pour vous dans l'environnement cloud et Kaspersky vous fournit un accès au Serveur d'administration en tant que service. Vous administrez le système de sécurité réseau via la Console d'administration dans le cloud nommée Kaspersky Security Center Cloud Console. Cette console dispose d'une interface semblable à l'interface de Kaspersky Security Center Web Console.

  • En tant que solution sur site (Windows ou Linux)

    Vous installez Kaspersky Security Center sur un appareil local et vous gérez le système de sécurité du réseau via une Console d'administration basée sur Microsoft Management Console ou Kaspersky Security Center Web Console.

    En plus de l'application Windows, Kaspersky Security Center Linux est également disponible. Kaspersky Security Center Linux est conçu pour déployer et gérer la protection des appareils Linux en utilisant un serveur d'administration basé sur Linux pour répondre aux exigences des environnements Linux purs. Kaspersky Security Center et Kaspersky Security Center Linux basés sur Windows ont différents ensembles de fonctionnalités.

Le tableau ci-dessous vous permet de comparer les principales fonctionnalités de Kaspersky Security Center et de Kaspersky Security Center Cloud Console.

Comparaison des fonctionnalités de Kaspersky Security Center fonctionnant sur site et en tant que solution cloud

 

Fonctionnalité ou propriété

Kaspersky Security Center 14 exécuté sur site

Kaspersky Security Center Cloud Console

Emplacement du Serveur d'administration

Sur site

Dans le Cloud

Emplacement du système de gestion de base de données (SGBD)

Sur site

Dans le Cloud

Console d'administration Internet

Oui.

Oui.

Maintenance du Serveur d'administration et du SGBD

Administré par le client

Administré par Kaspersky

Hiérarchie des Serveurs d'administration

Oui.

Oui.

(le Serveur d'administration de Kaspersky Security Center Cloud Console ne peut agir qu'en tant que Serveur d'administration principal dans la hiérarchie et ne peut être utilisé que pour la surveillance des stratégies et des tâches)

Hiérarchie du groupe d'administration

Oui.

Oui.

Migration des appareils administrés et des objets associés de Kaspersky Security Center sur site vers Kaspersky Security Center Cloud Console

Oui.

Oui.

Sondage réseau

Oui.

Oui.

(par points de distribution uniquement)

Nombre maximum d'appareils administrés

100 000

25 000

Protection des appareils administrés Windows, Linux et macOS

Oui.

Oui.

Protection des appareils mobiles

Oui.

Oui.

(seuls Kaspersky Endpoint Security for Android et Kaspersky Security for iOS sont pris en charge)

Protection de l'infrastructure Cloud publique

Oui.

Oui.

Administration de la sécurité centrée sur l'appareil

Oui.

Oui.

Stratégies d'application

Oui.

Oui.

Tâches pour les applications Kaspersky

Oui.

Oui.

Kaspersky Security Network

Oui.

Oui.

Serveur proxy KSN

Oui.

Oui.

(sur les points de distribution uniquement)

Kaspersky Private Security Network

Oui.

Non.

Déploiement centralisé des clés de licence pour les applications Kaspersky

Oui.

Oui.

Transfert des Appareils administrés vers un autre Serveur d'administration

Oui.

Non.

(vous devez réinstaller les Agents d'administration sur les appareils administrés pour les transférer vers un autre Serveur d'administration)

Prise en charge des Serveurs d'administration virtuels

Oui.

Oui.

Installation des mises à jour du logiciel tiers et correction des vulnérabilités dans les applications tierces

Oui.

Oui.

(pour corriger les vulnérabilités dans les applications tierces, seuls les correctifs recommandés peuvent être installés)

Notifications sur les événements survenus sur les appareils administrés

Oui.

Oui.

Création et gestion des comptes utilisateurs

Oui.

Oui.

Nombre maximal d'événements stockés dans la base de données

400 000

(peut être augmenté jusqu'à 45 000 000)

400 000

(dépend du nombre d'appareils administrés)

Intégration avec les systèmes SIEM

Oui.

Oui.

(en utilisant uniquement le format Syslog et le protocole TLS par TCP)

Utilisation du Serveur d'administration comme serveur WSUS

Oui.

Non.

Surveillance de l'état des stratégies et des tâches

Oui.

Oui.

Prise en charge des clusters et des matrices de serveurs dans les groupes d'administration

Oui.

(uniquement dans la Console d'administration basée sur MMC)

Non.

Installation à distance des systèmes d'exploitation

Oui.

Non.

Prise en charge SNMP

Oui.

Non.

Voir également :

Licences et nombre minimum d'appareils pour chaque licence

Cet article vous a-t-il été utile ?
Que pouvons-nous améliorer ?
Merci de nous faire part de vos commentaires. Vous nous aidez à nous améliorer.
Merci de nous faire part de vos commentaires. Vous nous aidez à nous améliorer.